L’allaitement en 10 leçons

Selon la sage-femme qui m’a suivi, pour 50% des femmes, allaiter n’est pas un long fleuve tranquille. Le plus difficile est de démarrer la machine.

Après 7 mois d’allaitement, voici mes 10 leçons pour être plus cool :

1- L’allaitement, c’est pas inné. Alors on se détend !

Abandonnez les images d’Epinal sur l’allaitement. Ce qui est important c’est comment vous avez envie de le vivre avec votre enfant. Pour cela, il faut tester en demandant une mise au sein très tôt, dès qu’on vous pose votre bébé sur le ventre le jour de l’accouchement. Profitez des 3 jours à la maternité pour allaiter. Après si vous n’êtes pas plus motivée que ça, no problemo, passer au biberon.

2- Les crevasses ça fait mal mais ça se soulage.

Pour ma part je n’ai pas préparé mes seins à l’allaitement car cela n’empêche pas l’apparition de crevasses d’après ma sage-femme. A la maternité, la cacophonie de conseils m’a laissé seule devant l’allaitement. J’ai donc fait selon mon idée. Mon manque de pratique a entrainé l’apparition rapide de crevasses. C’est le moment où on a envie d’abandonner. Pour continuer et soulager ses seins, out les dogmes et les règles. Utilisez tous ce qui peut vous soulager et qui est respectueux de votre bébé.

Dans cette catégorie, il y a la crème Lansinoh qui est naturelle et qui peut être ingérée par bébé. L’inconvénient est que c’est une crème très grasse qui peut donc tâcher vos vêtements. Pour éviter de bousiller votre nuisette en satin, utiliser plutôt des vêtements et des sous-vêtements en coton faciles à laver.

D’autres crèmes existent pour aider à la cicatrisation telle que Cicalfate d’Avène. Par contre, il faut nettoyer votre sein avant chaque tétée.

Pour aider à la cicatrisation, il faut éviter le frottement des vêtements sur les mamelons et laisser vos seins à l’air libre le plus possible. Là, je vous vois venir : « Je ne vais pas me balader les seins à l’air. La maternité, ce n’est pas une plage de naturistes! ».

Et bien c’est là que les coques d’allaitement entrent en jeu. Eviter les coussinets car avec la crème Lansinoh ça risque de coller. Et ça, ce n’est pas bon!

3- On prend soin de ses seins

L’allaitement entraine parfois un grossissement des seins. Pour les soutenir, il faut donc de bons soutiens gorges.

Pour donner le sein rapidement sans se déshabiller, les soutiens gorge d’allaitement sont super utiles. N’hésitez pas si vous le pouvez, à investir dans des produits de qualité car après quelques lavages certains rendent vite leur tablier. Il existe deux types d’ouverture pour les soutiens gorges d’allaitement :

                                               

Si vous êtes un peu pudique, le premier modèle habille un peu le sein; ce qui limite un peu le sentiment de nudité.

4- On prend soin de soi en général

Allaiter c’est parfois bouleversant. Encore une fois, faites comme vous le sentez. Si vous aimé les tisanes, Weleda fait une tisane d’allaitement qui permet de booster la lactation. Il n’y a rien de scientifique mais psychologiquement c’est un moment sympa pour se faire du bien, penser à son bébé et se mettre en condition.

5- Ne pas se stresser sur son alimentation

Certes on évite de manger n’importe comment. C’est une évidence car avec ou sans bébé, mal manger n’est pas recommandé. Après vous lirez sans doute qu’il ne faut pas manger des aliments tels que les asperges ou les oignons car ils peuvent donner un mauvais goût au lait. Là encore, on oublie les « il faut ».Un bébé c’est avant tout une personne. Il y a des aliments qu’il aime, d’autres pas. Alors on teste. Si bébé n’aime pas les asperges, on ne réitére pas.

6- 9 mois d’ascète, c’est déjà bien

Peut être qu’avant d’être enceinte vous ne vous défiliez pas devant un bon verre de vin. Enchainer sur x mois d’allaitement sans boire un petit verre, c’est les boulles. Et bien, sans se lâcher totalement, vous avez un ami de taille : le tire-lait. Mieux vaut un petit verre de temps en temps et un allaitement dans la bonne humeur que l’inverse. Ce n’est pas politiquement correcte mais ça a le mérite d’être honnête.

7- Faire confiance à son bébé car la nature est bien faite

Il faut se faire confiance même si on ne sait pas vraiment quelle quantité de lait boit bébé. Si il prend le sein avec plaisir et qu’il grossit, c’est que tout va bien. On ne va pas chercher plus loin.

8- Ecoutez votre bébé

C’est bébé qui mène la danse. Pour être sereine, il faut accepter le principe de l’allaitement à la demande. Ce n’est pas évident de dépendre du rythme de bébé. Mais sans cela, l’allaitement risque de se transformer en calvaire :

– un bébé qui ne grossit pas.

– un quotidien stressant car les tétées ne tombent pas au bon moment…

L’allaitement, c’est un peu l’art du lâcher-prise. Mais rassurez vous. Après quelques mois de relation avec bébé, vous trouverez ensemble votre rythme de croisière.

9- Prendre son temps

Pour certaines d’entre nous, l’allaitement rime avec sevrage car il faut reprendre le travail.

Il ne faut pas sous estimé le temps du sevrage. Sevrer son enfant dans l’urgence peut être une période douloureuse. Alors pour bien vivre son allaitement, assurez vous de pouvoir faire les choses selon votre rythme.

10- Ne laisser pas papa sur le carreau!

L’allaitement s’avère être un moment d’intimité avec bébé. Attention à l’exclusion de papa. Alors n’hésitez pas à lui raconter l’envers du décor : les joies et les galères. Il ne pourra pas se mettre à votre place mais il pourra être d’un soutien inestimable. Et si il est de nature curieuse, il sera ravie de vous redécouvrir dans un autre contexte; ou pas 😉

La conclusion de tout cela est qu’il faut se faire une conviction et s’y tenir afin de ne pas laisser le doute s’installer à chaque conseil contradictoire qu’on peut recevoir sans avoir rien demander. Et contrairement à ce que pouvait suggérer la une de cette article : la bière n’est pas le remède miracle pour avoir du bon lait 😉

Publicités

2 commentaires

  1. Calypso22 · · Réponse

    J’adore cette page! J’en suis à mes 3 semaines d’allaitement pour mon deuxième et c’est pas fastoche mais je tiens bon. Des commentaires positifs comme ça c’est bien remotivant! Merci.

    1. Merci pour ton commentaire. Ca m’a donné l’occasion de me replonger dans cette aventure purement féminine et personnelle. L’allaitement est un projet en soi et pas qu’un mode d’alimentation. Nous les mamans ne sommes pas des garde manger. Alors l’allaitement doit être pris en compte pour bébé et pour maman. Je ne peux te souhaiter qu’une belle aventure de maman allaitante et espère que ça ira de mieux en mieux. Tu es la bienvenue pour sur le blog. Bonne année!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :