Kiné respiratoire à domicile

Avec le soleil de ces derniers jours, on aurait pu croire que l’hiver nous avait fait ses adieux.

Halte aux élans d’enthousiasme! Il est de retour la semaine prochaine avec son lot de neige, de pluie… C’est donc annonciateur encore de miasmes et c’est la désolation. Chez nous, rhumes et bronchiolite n’ont pas décidé de quitter les lieux. Ils ont décidé de faire parti de la famille sans avoir demandé une quelconque autorisation. Et comme d’habitude, c’est bébé qui est le plus chouchouté par ces nouveaux membres de la famille ;-(

Donc au lieu de gagner une carte de famille nombreuse, on a gagné un abonnement pas gratos au cabinet de kiné pour enchainer les séances de kiné respiratoire. Et malheureusement nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Je ne vous fais pas le tableau de la salle d’attente, digne des urgences de l’hôpital du coin : un maximum de monde, des poussettes un peu partout, des pleurs, des pleurs, des parents qui essayent de cacher leur stress, des pleurs… Bref, une ambiance de dingue. C’est le Ibiza des parents!

Et puis un jour, notre médecin de ville nous conseille un kiné avec qui il travaille depuis longtemps et qui pratique à domicile.

A domicile?

« Mais nous on n’a pas de matériels! « 

Bon on l’appelle et on prend rendez vous.

La séance de kiné respiratoire se déroule donc sur notre table à langer. Bébé  chouine comme d’hab pendant le massage et puis plus rien quand le kiné arrête. Plutôt bon signe car au cabinet impossible d’arrêter les pleurs et le stress.

La kiné respiratoire à domicile s’avère être une formule super pratique :

– on câle l’horaire de la consultation en fonction de son emploi du temps.

– Pas d’attente stressante dans la salle d’attente.

– Pas besoin de manipuler et de déplacer bébé après le soin alors qu’il est déjà sufisamment sonné comme ça.

– Bébé évolue dans son univers 🙂

– Une proximité s’installe plus facilement avec le kiné car les choses se font moins à la chaine.

– On évite de chopper de nouveaux miasmes à cause de la proximité avec les autres patients (« C’est bon, on n’a pas encore besoin d’agrandir la famille ! »).

– Autre avantage : la télétransmission. Ce n’est pas systématique mais dans le cas présent ça a fait la grosse différence.

Tous ces bénéfices sont énormes car vous le savez sans doute, une séance de kiné respiratoire c’est toujours impressionnant même après la dixième. Donc comme on est pas prêt de s’installer à la montagne où l’air est plus pur, il est urgent de se trouver des solutions qui nous facilitent la vie.

Et pour finir, on fera un gros clin d’oeil à Papa qui assure à max car la kiné respiratoire va de paire avec le mouche bébé 😉

(source image à la une : http://www.alittlemarket.com/boutique/le_lemurien_patate-338480.html)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :