Le futur de nos enfants

La semaine dernière, j’ai traîné mes après-ski du côté de Saint Etienne pour visiter sa biennale internationale du design. C’est un événement que je suis depuis sa création en 1998.

Installée dans un ancien site industriel de la ville, la biennale est un moment pour découvrir toutes les facettes du design et surtout les questions qu’il soulève. Un jour peut être, j’approfondirai ce vaste sujet. Aujourd’hui je vous propose de partager quelques projets qui ont attiré mon attention de maman.

Au diable tables, chaises et luminaires « design ». Bonjour la cuisine cellulaire, les Fablabs, les nouvelles manières de se déplacer et de communiquer. Je vous propose donc un méli-mélo de scénarios du futur qui pourrait bien dessiner le quotidien de nos enfants.

1- Pour rassurer les enfants hospitalisés, le designer Hikaru Imamura a créé un jeu qui permet de mettre en scène l’hospitalisation et ainsi mieux appréhender ce qui va se passer.

hikaru-imamura

Voir la vidéo

2- Faire pousser de la viande, demain ce sera possible grâce à la cuisine cellulaire. Alors quelle forme aura cette viande d’un nouveau genre. Alberto Gruarin imagine un produit qui n’imite pas la viande. Dans son scénario, des boules de fibre de viande pouvant être agrémentées de diverses saveurs sont vendues en supermarché.

in vitro meat

Et on va encore plus loin avec des aliments sur mesure grâce à une imprimante alimentaire qui pourrait révolutionner les plateaux repas dans les avions.

tim-notermans

Projet de Tim Notermans

3- Grâce à l’établi numérique de Nodesign, nos enfants découvriront l’école collaborative. La surface principale du meuble est interactive et dispose d’un système de captation des mouvements ainsi que d’une plateforme internet qui propose des contenus.

imprimeri-num1imprimeri-num2

4- On l’aura compris, le numérique s’immiscera dans toutes lesinterstices de notre quotidien. Avec Makey Makey, on pourra transformer n’importe quelles surfaces ou objets en une interface. Et là ça devient vraiment ludique :

5- Le DVD portable c’est pour ma grand-mère. Demain, les vitres de la voiture seront interactives et permettront de communiquer avec l’extérieur et faire un tas d’activité.

toyota1 toyota2

Et ce n’est qu’un échantillon proposé par Toyota. Par contre aucune garantie que les enfants ne se tapent pas dessus sur la banquette arrière 😉

6- Je vous propose de finir ce tour de biennale par une réflexion sur le genre. Allons nous vers un monde d’égalité entre les hommes et les femmes?

Un premier projet plein de bon sens pour ne plus tomber dans la caricature du jouet « pour fille » ou « pour garçon ». Ex aequo permet de choisir le genre du personnage en brisant les différentes parties des figurines passant ainsi d’un sexe à l’autre.

ex aequo(Projet de Jonathan Tijou)

« Le ‘Barbie Foot’ réuni en un même objet deux univers que tout opposent.

D’un côté le monde tout rose de Barbie, jeu de petite fille mais aussi tout l’univers de la séduction et de l’ultra féminité, de l’autre le monde viril du sport.

C’est en rassemblant deux objets emblématiques déjà très connotés socialement, que le « Barbie Foot » suggère une réflexion sur nos mentalités et les codes de notre société. » (http://www.chloeruchon.com/barbie-foot/)

Barbie-foot

Alors ça donne envie?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :