Rencontre avec la créatrice des chaises hautes

L’inspiration vient directement après un évènement pour moi. Mais parfois je procrastine et reprendre le clavier n’est plus aussi simple et spontané. Pourtant, je tiens absolument à parler d’une belle rencontre que j’ai fait début janvier 2013 à Paris. Comme à mon habitude, je suis curieuse de savoir ce qui se passe dans l’envers du décor des marques ou des produits. Mais encore plus, j’aime entendre des histoires de personnes qui se bougent, qui entreprennent.

Après les coulisses de Hamac avec Florence Hallouin, j’ai rencontré Anne Laure Navarre et son charmant mari dont je ne me rappelle plus le nom (« j’espère qu’il m’en excusera! »). Tous deux ont créé une gamme de babyfood , les Chaises Hautes.

Pour les détails sur les produits, il y a mon précédent post. Et parler des coulisses, c’est parler de choses que vous ne trouverez peut être pas sur Google pour le moment.

Donc pour la grande histoire des Chaises Hautes, cliquez sur le lien.

Par contre pour la petite histoire, non les petites histoires, c’est en dessous :

Anne Laure est une « maman dans le vent » comme je le conçois. Elle a le sens pratique. Ses produits de prédilection sont le fameux Babycook, son écharpe de portage Storchenwiege. Là on fait un break pour aller voir de plus près ce produit que je ne connais pas.

STOR-slingulli

(Echarpe Sling Storchenwiege)

Sinon Anne Laure est aussi fan des couches lavables Hamac et de la poussette Mac Laren Quest.

Anne Laure est sage femme. C’est une profession qui a joué beaucoup lors de ma grossesse et de l’après accouchement (« j’en parle aussi dans un autre post. »)

Elle m’explique aussi l’exigence du babyfood et des produits Les Chaises Hautes. Avec son mari, ils souhaitent pouvoir proposer des assortiments de légumes et de fruits en fonction des saisons sans oublier des assemblages avec des protéines. Je me rends vite compte que le nerf de la guerre est l’approvisionnement en produits bio. Les produits bio français sont de grandes qualités mais leur productivité faible. Anne Laure doit donc aussi se fournir dans les pays frontaliers tout en essayant de limiter les distances et les déplacements. Les Chaises Hautes ne travaillent pas encore le bilan CO2 mais se préoccupent de l’impact de leur activité par le choix des matériaux d’emballage notamment.

En 2013, les produits « les Chaises Hautes » seront distribués chez Monoprix ( Paris 19 ème Crimée, Nogent sur Marne), au Super U de Montgeron et dans une sélection de boutiques bio.

Comme nous nous sommes rencontrées en début d’année, les voeux étaient encore d’actualité. A la question, « qu’est ce que vous souhaitez aux Chaises Hautes pour 2013 », Anne Laure a répondu :

« Que 2013 soit une année de transformation, de développement pour la marque. Elle espère avoir une belle rencontre avec les consommateurs pour avoir le temps de proposer toutes les idées qu’elle a en tête. »

Après plus d’une heure d’entretien, je quitte la jeune équipe des Chaises Hautes, satisfaite du moment passer en leur compagnie.

Les Chaises Hautes une affaire à suivre.

Les Chaises Hautes  - VIV_6259_bd

(Anne Laure et Jean Frédéric Navarre)

Publicités

un commentaire

  1. Merci beaucoup Maman dans le vent pour ce beau post !
    Vous êtes toute excusée d’avoir oublié mon prénom 🙂
    À très vite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :