Bébé qui es tu?

Il y a quelques jours, je rendais visite à une amie qui a trois enfants d’environ 8, 13 et 15 ans.

C’était intéressant de voir leurs réactions face à bébé qui a 11 mois. La plus petite de 8 ans, y a vu un poupon interactif . Et oui pour le moment Corolle n’a pas réussi à faire aussi sophistiqué. Les plus grands y ont vu un être humain. Waouh!

Moi qui suit sa mère, je me surprends souvent à être moi-même coïncée dans des représentations de bébé qui, si je l’avoue, le chosifie un peu. Et je ne suis pas la seule. Certains de mes amis ont aussi cette réaction. Et oui, un bébé, c’est fascinant car c’est un mini me. Et aussi parce qu’il a quelquechose de mystérieux. Quelquechose qu’on ne maîtrise pas toujours.

Pour revenir aux enfants de mon amie (les grands), eux, ils se sont plutôt poser des questions du genre:

« Mais qu’est ce qui se passe dans sa tête? »

« Est ce que bébé pense? »

« A t-il un souvenir de ce qu’il vit? »

Bon là c’est chaud! A ces questions j’improvise des pseudo explications en illustrant mon propos avec des faits que j’ai pu observer au quotidien. Mais au fond, je n’en sais rien. Au fond, bébé est un mystère. Certes, je le découvre un peu plus chaque jour. Mais dans l’action, au quotidien, je ne le scrute pas au microscope. Il y a donc des aspects qui m’échappe un peu

Comme la vie est aussi mystérieuse mais surtout magique, Papa m’envoie au même moment, deux articles qui éclairent un peu cette énigme.

Daniel Messinger, professeur de psychologie à l’université de Miami, nous explique que le sourire chez le bébé est une réaction sociale et non pas forcément l’expression de son for intérieur. La suite sur Slate.fr : http://www.slate.fr/story/24307/pourquoi-les-bebes-sourient

L’autre article nous explique pourquoi nos enfants nous paraissent pénibles : http://www.slate.fr/story/68995/enfants-penibles-pourquoi-science?google_editors_picks=true

En lisant cet article, je me suis sentie rapetisser. Et si, on arrêtait de regarder nos enfants comme si leur échelle, leur espace était le même que le notre. Leur référentiel correspond à leur développement. Imaginez vous catapulté sur mars. Ha! Ha! Tout vous semblerait-il simple, accessible, rassurant, compréhensible?

En ce qui me concerne, je ne le pense pas. Après lecture, j’ai compris que c’est ce que vivait bébé chaque jour. Les boules! Y a de quoi être pénible parfois, non?

Bon, à froid comme celà,le sujet semble gérable. Vous me direz que c’est du bon sens.

On en reparle quand bébé aura décidé de piquer une crise en plein musée du Louvre car le regard de Mona Lisa ne lui reviendra pas 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :