Varicelle mon amour : chronique d’une banale maladie

 

Certains avaient prédit que 2013 serait l’année de la baise. 2013 c’est surtout l’année sans printemps et sans soleil.

Du coup bébé s’est tapé 7 mois de bronchiolote et de rhume en tout genre. Quelle tristesse!

 

Et petit à petit les températures ont commencé à devenir de plus en plus clémentes. Puis un rayon de soleil par-ci par-là. Je commence à rêver à des moments sans mouche bébé ni kiné respiratoire. Je commence aussi à rêver de sandalettes, de pique-nique, de rosé bien frais autour d’un barbecue.

Et au même moment, je crois halluciner. Je vois apparaitre des boutons un peu louches sur les jambes de bébé. Après une rapide enquête à la crèche, je comprends que bébé à tirer le gros lot : la VARICELLE!

« Nooooon! Mais ça ne s’arrêtera donc jamais ces maladies!!! »

Je me calme car tout le monde me dit : « Oh bébé a la varicelle. C’est bien de l’avoir petit! »

J’ai du mal à accepter la situation. Mais aux dires de tous, nous avons de la chance :

 » Ca va! On n’a pas gagné l’euromillion non plus! On a gagné un million de bubons 😉  »

Et oui parce qu’au début, tu peux encore compter les boutons. Mais après les 7 poussées, tu essayes plutôt de compter les zones non sinistrées.

 

Après la fièvre, les nuits agitées et le manque d’appétit, bébé se transforme en Marsupilami : une niaque d’enfer et des petites croutes brunes sur tout le corps. A ce stade, bébé est digne de la une du crapouillot.

Tous les regards dans la rue sont scotchés sur lui. Certains esquissent en prime un petit sourire de compassion. D’autres se mettent à rappeler leur maman pour savoir s’ils ont déjà eu la varicelle. Bref c’est l’effervescence.

 

Ce deuxième bizutage pour parents débutants. Je m’en souviendrai 🙂

Sinon, le traitement est assez simple : Doliprane + Antihistaminique + Antibiodiques pour les cas virulents + Désinfectant (Biseptine par exemple) + Cicalfate d’avene pour aider à la cicatrisation.

Votre médecin vous prescrira le kit de survie.

Il existe aussi un traitement homéopathique à prendre dès l’apparition des premiers boutons qui permet de réduire la férocité de la maladie. A voir avec votre pharmacien.

Maintenant, on attend que ça se passe.

Publicités

un commentaire

  1. Et le kit pour les parents en manque de sommeil post naissance-premiers-mois-deuxième-trimestre-première-année-début-crèche-oh-oh-maladies-infantiles, il en prescrit, le pharmacien? 🙂

    Bien contente de savoir que le Marsupilami va mieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :