Bien dans mes petits chaussons

Choisir les premiers chaussons qui accompagneront les premiers pas de bébé, ce n’est pas plus simple que pour les chaussures. Peut être, comme moi, vous avez succombé à la mode des chaussons en cuir que l’on voit fleurir un peu chez toutes les marques et les petits concept stores pour enfants.

Leur petit look mignon et coloré a su parler à mon inconscient au point d’en acheter une paire en l’absence de bébé.

Mon premier crackage s’est porté sur une paire à lacets.

chaussons-monop-lacets

Ce modèle s’est avéré super adapté à la forme fine et allongée du pied de bébé. L’inconvénient, vous l’avez deviné, est que bébé a adoré défaire les lacets : Arrrhhhhh! Mais les chaussons étant trop mignons, je n’ai pas hésité à faire et refaire les lacets.

Ensuite, afin d’anticiper la croissance de bébé, je décidais d’acheter un autre modèle cette fois-ci avec élastiques. Et là, convaincue de la similitude de tous ces modèles, j’achètais une paire sur internet sans pouvoir les manipuler et en faisant confiance à la marque que je connaissais.

Verdict : un élastique raide rendant l’enfilage du chausson difficile. De plus j’observais que ces mêmes élastiques serraient très fort la cheville de bébé empêchant la circulation sanguine.

J’ai un peu insisté en me disant que le chausson allait se faire. Mais que néni.

Bye, bye, les petits chaussons trop mignons.

J’ai ensuite découvert les chaussons Shooshoos grâce au site Kadolis.

Afin d’éviter les problèmes que j’avais déjà rencontré, j’ai opté pour deux types de modèles de fermeture.

shooshoos-elastique

shooshoos-balerines

A la réception des produits, je m’empresse d’examiner les élastiques. Et là il n’y a pas photo : ils sont souples tout en assurant un bon maintien.

shooshoos-zoom

Enfiler les chaussons est un plaisir. Le cuir est super doux.

Verdict : bébé n’enlève pas ces chaussons. Ses pieds sont intègrent. Tout va bien 🙂

Moralité, pour bien choisir sa paire de chausson en cuir :

1- Vérifier la souplesse et la longueur des élastiques

comparaison-chausson

On voit bien sur la photo que le modèle de droite présente beaucoup de fronces ce qui est le signe d’un élastique assez court.

2- Si vous ne connaissez pas la pointure de bébé, mesurez la taille de son pied

3 – Examiner la qualité du cuir

4- Pour le look, je vous fais confiance

Et j’invite tous les fans de chaussons en cuir à ajouter leur touch à cet article en laissant un commentaire.

Publicités

4 Commentaires

  1. Simone Buche · · Réponse

    Il y a une marque anglaise qui produit ce type de chaussure avec une gamme très riche et colorée. J’ai testé les modèles de 3 mois à 18 mois et j’en offre souvent en cadeau, c’est pratique et joli. Je vous laisse découvrir : http://www.star-child.co.uk/
    Je les achète en ligne et je n’ai jamais eu de problème avec la livraison.

  2. merci pour cet article bien intéressant, je vais faire attention aux élastiques avant d’acheter des petits souliers pour ma poupette 🙂

  3. Il est vrai que j’ai acheté des chaussons pour mon fils de 4 mois, que les élastiques sont bien tendus, mais je n’ai pas encore vu que çà serrait ses chevilles mais je vais y faire attention. On apprend au fur et à mesure …

    1. Tout dépend de la marque. ce n’est pas systématique 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :