La rentrée : mais où sont mes habitudes?

Chiens et pigeons sont les seuls animaux en vue.

Pas de doute, les vacances sont loin.

vache aveyron

Ca sent le retour à la crèche et aux habitudes.

Finis les freestyles : dodo à 22h, la sieste dans la voiture, les micro déplacements dans les bras des parents, le saucisson et les monaco belin…
En effet, les vacances sont l’occasion de multiples nouvelles situations. Et il est bien difficile pour bébé de passer à côté. Il faut avouer aussi que jouer les éducateurs à temps plein pour les parents, ça gave!

Donc pendant les vacances on se lâche.  Ca fait plaisir à tout le monde et surtout aux grands parents qui peuvent ainsi trouver leur place.
Sauf que là, on est de retour, sans transition, à la maison.
Pour limiter le choc (« pour bébé et moi accessoirement »), j’ai décidé de mettre en place une mini adaptation en 3 jours afin que bébé comprenne que les habitudes sont de retour et qu’il est l’heure de retourner à la crèche.

Jour 1 :
Déjà ca commence mal! Levé à 8h15 pour tout le monde : Zut, on a gardé le mode vacances.

Arrivée à la crèche, tous les autres bambins sont là.
Bébé fait le sauvageon pendant 10 minutes et se lance dans l’exploration de ce nouvel espace de jeu. Waouh !
Pas de pleurs ni de cris.
Bon ben, je crois que je vais arrêter là mon plan « adaptation ».

Jour 2 :

Les jours s’enchaînent et ne se ressemblent pas! La preuve. Debout prématuré à 6h du mat : « Sur ce coup, on ne sera pas en retard. » Bébé est au top de sa mauvaise humeur. Arrivée à la crèche, les autres bambins s’étaient donnés le mots : Ambiance cris et larmes. A ce moment précis, mon capital confiance s’ébrèche peu à peu. Je sens que ce sera moins facile que la veille. Et ça, c’est confirmé ;-(

Je ne m’en fais pas car bébé a le droit à une journée light (journée adaptation).

Mais, je décide finalement d’arrêter mon plan. Car à 17 mois, les habitudes, ça va, ça vient. Il ne peut en être autrement quand on évolue si vite!

Il faut les installer pour mieux les oublier. Ce qui est important, c’est de créer autour de ces changements, des rituels, des repères, des paroles qui accompagneront bébé, limiteront son stress. Le temps, je pense / j’espère, fera le reste 🙂

Pour vous, c’était comment, alors ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :