Eh, je ne suis pas ta RP*

Ce n’est pas la première fois que je réagis au comportement de certains annonceurs. Et visiblement ce ne sera pas la dernière.

Tout commence par une prise de contact. Je checke le mail, le site : c’est intéressant.  Alors je réponds.  Une discussion sympa s’installle. C’est une jeune marque. Elle ne connaît pas les mécanismes du marketing digital. Ca tombe bien je ne suis pas consultante en communication.  J’ai le sentiment qu’on peut se parler et élaborer ensemble un partenariat qui sorte des formules habituelles : un post for nothing, un jeu concours,  jouer le panneau publicitaire…
On  finit par se rencontrer.  (On dirait le récit d’une rencontre sur meetic;-))
On parle. Elle me présente ses produits. Puis arrive le moment de rediscuter de notre partenariat.  Je dévoile mon intérêt pour la démarche empruntée en toute transparence.
Et là, je me prends une claque de malade.

Elle me demande si j’anime une communauté. Sur le coup, je ne comprends pas bien. Et elle enchaîne sur le nombre de followers de deux autres bloggueuses et sous entend que moi je n’en ai pas beaucoup.  Ensuite elle relativise en balançant deux petites critiques sur mes « concurrentes ».

blogueuse-contrariée1 copie

Et bing. Prends ça dans les dents. Est ce que moi, je lui ai demandé son chiffre d’affaires et son business plan pour m’intéresser à son projet et proposer de bénéficier de mon temps et de ma « petite communauté ». Et bien non!
Suite au rendez vous, je suis quand même repartie avec deux de ses produits en me demandant si elle voulait vraiment faire des choses avec mon blog, en me demandant si in fine, je ferai un post pour une marque en devenir qui a déjà cet état d’esprit.
Ca fait vraiment chier! Oui ça m’énerve. Et non je ne veux pas modérer mon langage.

Que s’ imaginent ces marques? Que je passe mon temps à bosser pour leur offrir sur un plateau une audience web de malade. Si c’était le cas, je me ferai payer et j’accepterai les bannières publicitaires.
Mais ce n’est pas le cas. Alors dorénavant, chère marque en mal de e réputation et de communication digitale, renseignez vous avant de solliciter les bloggueurs. Si vous êtes uniquement intéressées par des retours rapides et pas par le travail que fourni le blogueur : passez votre chemin!
Voilà c’est dit. Un partenariat c’est dans les deux sens.

Désolée pour les personnes qui me lisent et qui sont loin des préoccupations que génèrent un blog. Désolée de vous embêter avec tout ça mais le blog est aussi là pour les coups de gueule.

* Relations publiques

Publicités

2 Commentaires

  1. Pas très élégant, en effet… La monétisation des blogs, c’est un truc qui génère pas mal de frustration (et plus je lis, plus je me rend compte que des deux cotés, y a des gens qui ne se rendent pas compte)

    1. La monetisation comme tu le dis brouille les codes codes. Certains annonceurs font appel aux blogueurs sans vraiment connaître cet univers et donc sans réfléchir à une politique. Mais bon ce n’est pas ça qui va nous arrêter:'(

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :