Voyage par l’autoroute…la suite

Mibou dort. Moi, je fais du tourisme virtuel.
image

J’avais oublié. L’autoroute est ses bouchons. Même que APR n’appelle pas ça des bouchons mais des ralentissements. Ça c’est bien un point de vue de marketeurs. Quand tu es bloqué pendant plusieurs kilomètres même à 30km/h, pour moi ça m’a tout l’air d’un bouchon.
Mais tout va bien : Mibou dort toujours, pas d’accidents, juste une tripotée de gusses qui partent se mettre au vert.

Le plus dur est passé. On reprend de la vitesse. Les nuages gris aussi. Hourra une tempête. C’est tout ce qu’il nous fallait pour bien débuter les vacances. ..
Tout le monde lève le pied. Le paysage a viré à la couleur de l’ennui, un sombre gris.
Il est tant que nous arrivions à destination.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :