Allez à la crèche le matin maintenant c’est de la négociation

Il y a quelques mois, allez à la crèche, c’était sportif. Maintenant c’est devenu de la négo :

Maman : « Tu fais ta toilette et après tu peux regarder les dessins animés ».

Mibou : « Non, non, non dessins animéééés!!! »

Maman : « Ok pour les dessins animés mais après la toilette »

Mibou : « Ouin !!! Non, c’est froid. Je veux le liniment. »

Maman : « Ok! »

Maman : « Bon on met le T-shirt et c’est fini. »

Mibou : « Non, pas celui là! »

Astuce de sioux : On ne force pas bébé. On temporise et on lui ressert le T-shirt dans 5 minutes devant Mouk 😉

Maman : « Chouchou, après Mouk, on y va. Je te donne la télécommande et c’est toi qui éteint la télé. »

Maman : « Hein chouchou? Tu es d’accord? »

Mibou enchaine avec un grand silence.

Maman : « Mibou, tu réponds à maman! »

Mibou acquiesce avec un oui de tétine.

Après le deuxième épisode de Mouk

Maman : « On y va? C’est fini! »

Mibou : « Noooon! »

Maman: « Si on y va. C’est fini Mouk! »

Mibou : « Nooon! »

Maman : « Allez chouchou! » (En lui tendant la télécommande)

Après deux itérations, Mibou finit par éteindre la télé. Go!

Mibou : « Non, c’est moi! » (sous entendu, c’est moi qui mets mes chaussures. C’est moi qui ouvre la porte. C’est moi qui appelle l’ascenseur. C’est moi qui allume la lumière…)

Maman : « Ok, ok, ok mais on est pressé Chouchou! »

Mibou : « Non, c’est moi! »

Astuce de sioux : Inutile de faire passer des messages dans ces moments où bébé se fait une fixette. A part, si vous êtes prête à assumer sur le pallier, le scandale qui va réveiller tout l’immeuble. Et puis vous remarquerez aussi que dans ces conditions, l’opposition prend plus de temps. Et vous n’en avez pas. Donc, on laisse bébé prendre de l’autonomie. Au moins, il est fier de lui et vous, vous évitez le 1er pic de stress du matin.

Dans l’ascenseur.

Maman : « Tu appuies sur le zéro? »

Mibou : « Oui, moi, moi »

L’ascenseur démarre. Nous voilà parties pour 10 secondes de pause.

Arrivée au rez de chaussée.

Maman : « Tu montes dans la poussette. On est en retard. »

Mibou : « Non! » dit-elle en partant en courant comme une flèche parce que la séance « C’est moi », n’est pas fini : c’est moi qui appuie sur le 1er bouton. C’est moi qui appuie sur le 2ème bouton. C’est moi qui cueille la pâquerette.  C’est moi qui appuie sur le 3ème bouton. Mama mia!!!

La 1ère fois que Mibou a joué cette séquence, j’ai cru devenir folle. Dans ma tête, une seule rengaine : « Putain, je vais être en retard. Putain, je vais être en retard. Putain, je vais être en retard! »

Maman: « Super chouchou. C’est moi qui ouvre la dernière porte. Fais attention en sortant! »

Ce qu’il y a de bien, pour se mettre un coup de stress supplémentaire, c’est que Mibou, comme tout enfant de 2 ans et des bananes, n’a pas vraiment la notion de danger. Donc, après la 3ème porte, Mibou repart comme une flèche dans la rue sans demander son reste.

Voilà que commence, la course.

Mibou : « Cours maman. Cours! »

« Ca va, je ne suis pas Forest » me dis je en bouillonnant dans ma tête. Parce que Forest, d’abord, il n’avait ni des talons, ni un cabas fashion de 5kg, ni un poussette.

Maman : « Chouchou. Quand tu arrives devant les poubelles, tu t’arrêtes. »

Maman : « Chouchou, stop! »

Mibou trace et ne se préoccupe nullement de des instructions. Là, je suis obligée de courir pour rattraper la miss et lui faire un petit débrief façon auto-école :

« Quand maman te dit stop, il faut t’arrêter. Tu n’as pas regardé à droite. C’est la sortie du parking et c’est dangereux ». Pendant le speech, Mibou ne pense qu’à une chose se remettre à courir. Ma parole, c’est elle Forest 😉

Après avoir vécu, cette scène journalière un grand nombre de fois, le stress n’est plus des nôtres.

Pourquoi?

Parce qu’à force, j’ai compris que Mibou avait besoin de prendre de l’autonomie. Et pour concilier cela avec mon timing, je triche en partant 5 minutes plus tôt. Ce n’est pas beaucoup mais c’est le temps dont elle a besoin pour tous ses « C’est moi ». Et surtout, je sais aussi, qu’elle finit toujours dans la poussette. Et là je rattrape mon retard 🙂

Publicités

One comment

  1. Même si c’est devenu de la négo ça reste quand même bien sportif tes matinées! Et tout ça pour aller à la crèche, bah dis donc j’ai plus autant hâte que ça que mon petit bout se mette à marcher! Mais qu’est-ce qu’elle est mignonne à vouloir tout faire quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :