Connaissez-vous vraiment vos grands-parents?

 

Avant, nos grands-parents incarnaient la vieillesse : ultra ridés, toujours en pantoufles et tremblotants.

Aujourd’hui, nos aïeuls sont des hyperactifs, acteurs de leur retraite. D’ailleurs, vous ne les appelez pas Pépé ou Mémé.

source http://wesleepintents.com/iris-apfel/

Quand ils sont proches, ils s’avèrent être des relais indispensables dans notre quotidien de parents. Ils vont chercher les enfants à l’école, les gardent pendant les vacances, leurs transmettent la culture familiale, leurs offrent un autre espace de liberté.

Mais au-delà de ces petits et grands services qu’ils nous rendent, qu’est-ce que nos enfants savent de leur vie, de leurs expériences, de leur goûts favoris, de leurs rêves ? Car c’est tout cela, tous ces souvenirs qu’ils peuvent nous transmettre et qui construisent le lien de parenté, cette notion de famille.

Cette transmission est souvent orale et avec le temps, elle se dissipe pour laisser place à l’histoire familiale, une version revisitée des souvenirs de chacun qui parfois est loin de la réalité.

A cela s’ajoute aussi la distance qui s’installe entre les membres d’une famille, volontairement ou pas, rendant parfois les retrouvailles rares.

Même si elle a toujours été un refuge pour moi, la famille a un temps été en second plan dans mon quotidien focalisé sur le travail et les fiestas. Aujourd’hui, je m’enthousiasme à l’idée d’une relation enfant/parent qui aille au-delà de l’autorité. Sans pour autant prôner une totale transparence de notre vie aux enfants, j’aime l’idée de partager des aspects plus personnels de notre univers. Et je trouve qu’il peut en être de même pour les autres membres de la famille.

J’ai découvert, grâce à mon blog, l’initiative de Yael. Il s’agit d’un carnet qui permet aux enfants de découvrir l’univers d’un membre de sa famille et plus particulièrement celui de ses grands-parents. Son approche a tout de suite fait écho à mes préoccupations.

Sorte de guide d’entretien, le carnet Reporters donne à tout un chacun le moyen d’initier une discussion mais aussi de rentrer dans l’intimité d’une personne proche à la manière d’un reportage.

Mais sans plus attendre, découvrons ce fameux carnet.

A la première lecture, je suis séduite par l’univers graphique et coloré du carnet Reporters. On n’a pas l’impression d’un objet enfantin.

Il propose un cheminement par étapes :

  • Description du membre de la famille qui fait l’objet du reportage
  • Excursion dans les origines de ce membre de la famille
  • Découverte de son époque
  • Voyages dans ses souvenirs et ses goûts

 

L’enchainement de ces activités rappelle un peu un cahier de vacances avec ces différents exercices. Je trouve que l’ensemble manque un peu d’une dimension ludique. Les questions sont souvent très factuelles. Et il est beaucoup demandé à l’enfant de renseigner les réponses par l’écrit.

La dernière partie du carnet est très sympa. L’enfant peut aussi donner son avis sur la personne interviewée, son héros. Je trouve que c’est une super idée car cela crée un vrai échange, un aller-retour.

A la fin de la discussion, l’enfant « gagne » son diplôme de Reporter. On imagine bien prolonger cette aventure avec d’autres reportages sur d’autres membres de sa famille. Et c’est enthousiasmant.

La fin du carnet met à mon gout un peu trop l’accent sur un côté « commercial » genre questionnaire de satisfaction client. Et pour les enfants de moins de 13 ans, le renvoi vers Facebook me semble un peu problématique. (http://www.lexpress.fr/styles/enfant/facebook-a-partir-de-quel-age-inscrire-son-enfant-et-comment-garder-le-controle_1299227.html)

 

Ceci m’amène trois questions pour Yael, la créatrice :

  • Pourquoi destiner le carnet à des enfants entre 7 et 11 ans uniquement ?Le jeu Reporters a été conçu pour les enfants du cycle primaire, c’est pourquoi nous le destinons aux enfants de 7-11 ans. Il faut en effet savoir lire et écrire pour pouvoir jouer au jeu (qui n’est donc pas adapté aux plus petits). Les + de 7 ans sont des enfants qui commencent à s’ouvrir au monde à travers la lecture et l’écriture. Nous voulions leur donner l’opportunité de devenir de vrais reporters !Pour les enfants plus âgés (les collégiens), nous allons mettre en place d’autres projets qui leur correspondront mieux (avec une démarche encore plus adulte).
  • Est ce que vous envisagez un moyen de partager plus largement dans la famille le ou les reportages ? Ou bien est ce que le reportage doit rester quelque chose entre les deux personnes concernées ?Le reportage est en effet réalisé par l’enfant sur une personne de sa famille de son choix. Nous avons conçu le jeu de telle sorte à ce que l’enfant découvre l’histoire d’une personne en particulier, mais le jeu cherche à créer des discussions qui incluent toute la famille ! Tous les membres de la famille peuvent aider l’enfant à réaliser son reportage, et participer aux discussions générées lors de sa réalisation. Nous laissons le soin à chaque famille d’utiliser le carnet comme souhaité, de façon très intime ou plus collaborative. L’enfant peut bien sûr réaliser son reportage sur plusieurs personnes, soit en complétant plusieurs carnets, soit en remplissant les missions sur plusieurs personnes dans le même carnet. Des premiers retours que nous avons eus, le reportage se fait souvent en famille, et chacun peut apprécier les histoires racontées ! Lorsque nous organisons des ateliers, nous demandons aux enfants de partager avec les autres une anecdote de leur reportage. Le partage est le maître mot !
  • Je sais qu’une version numérique est en préparation, que va t-elle apporter de plus ?Le jeu sous format numérique (sur tablette) est en effet en cours de développement. Il sera extrêmement innovant, dynamique et permettra grâce à ses questions ludiques de passer du bon temps en famille. L’enfant pourra utiliser davantage d’outils de reporters tels que la vidéo, le micro, la photo. Une fois son reportage terminé, il pourra imprimer son Carnet qu’il recevra avec l’ensemble des souvenirs collectés. Un vrai trésor à partager !

Si cette idée de reportage vous tente, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour tester à votre tour le carnet avec vos enfants.

En savoir plus

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :