Un blog dure 3 ans

Cette vérité, vous la connaissiez pour l’amour si vous avez lu le romain de Frédéric Beigbeder. Mais saviez-vous qu’elle se vérifie aussi pour un blog ?

Si vous avez des doutes, lisez la suite de l’article.

Si vous partagez mon point de vue, vous pouvez suivre la suite de l’article mais surtout partagez vos propres raisons en commentaires.

Si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous avez une recette magique et je comprendrais que vous ne vouliez pas la partager 😉

recite-1b23bo4

Un blog ne dure que 3 ans est donc le sujet de mon post. Je dirais mieux, un blog de maman ne dure que 3 ans. Je n’épiloguerai pas sur les autres formes de blog car je n’en ai jamais tenu.

Au début, tout est beau, excitant. La création de ce blog de maman coïncide avec un moment extraordinaire de votre vie : la grossesse puis la naissance. Même si vous en avez soupé, tout cela est derrière vous et vous avez envie de le crier haut et fort.

Au départ, le blogging, ce n’est pas naturel mais la curiosité vous dynamise. Bébé est plus que mignon. Vous n’en revenez pas d’être aussi bouleversée. La première année, c’est quitte ou double. Votre vie est une succession de matins ensoleillés, de nouveautés mais aussi d’émotions, de découragements. Vous écrivez des post là-dessus. Vous découvrez que d’autres femmes, d’autres parents vivent la même chose que vous. C’est réconfortant et cela vous donne encore et toujours plus envie d’écrire même si les nuits et les moments de pause sont rares.

La deuxième année, c’est l’année de la consécration. On commente vos articles, les marques s’intéressent à vous et vous font des propositions. Vous vous sentez flattée, reconnue même si ce n’est pas pour cela que vous bloggez. Mais bébé a beau faire ses nuits, le quotidien reste dense. Vous avez repris le boulot et le peu de temps qu’il vous reste est pour dormir. Cependant vous vous accrochez. Vous continuez à écrire. Plus de manière journalière mais régulièrement. La routine s’est parfois installée et malmène votre inspiration. Vous participez à des invitations d’autres bloggeurs. Vous essayez de booster votre audience en consultant les gurus du blogging. Malgré cela, vous continuez à défendre votre passe-temps favori que vous finissez par gérer directement depuis votre smartphone.

La troisième année, vous n’hésitez plus à vous appuyer sur les contenus formatés des communiqués de presse. Regarder les autres blogs vous donne envie et en même temps vous décourage. Vous aimeriez tant avoir assez de temps pour twitter, facebooker, alimenter votre Pinterest et participer à chaque événement de blogueurs mais c’est difficile. Voire impossible. Vous êtes à la recherche de la solution miracle. Celle qui vous permettra de garder le plaisir du blogging sans que ce soit aussi chronophage tout en améliorant la visibilité de votre blog. La notoriété ce n’est pas ce que vous cherchez mais vous aimeriez quand même que vos efforts soient gratifiés. Toutefois des blogs de maman, il en a des milliers. Presque autant que de naissances.

Vient bientôt le moment où vous vous rendez compte que cela fait plus d’un mois que vous n’avez rien écrit. Vous avez plein d’idées en tête mais à quoi bon ? Trop de boulot. Et puis, après 3 ans un enfant change moins rapidement. Ou bien on a pris l’habitude de vivre avec lui et on fait moins attention à toutes ces petites choses qui paraissaient si extraordinaires il n’y a pas si longtemps. La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : vous retrouvez votre bonne vieille amie célib et vous vous remettez ensemble au jogging. La mauvaise nouvelle : vous retrouvez votre bonne vieille amie célib et vous vous remettez à sortir. Plus de temps pour le blogging.

Publicités

7 commentaires

  1. Bonjour. C’est valable pour les autres types de blog. Et à moins ďêtre passionné… Ça vaut mieux peut-être, la vie est aussi de découvrir de nouvelles expériences. Moi je me dis que je parviens a écrire un post par semaine, c’est satisfaisant. Allez donc là où est le plaisir de vivre ! Bon WE.

    1. C’est une juste philosophie 🙂

  2. Mon blog de maman viens de commencer il y a peine 2 mois j’espère au moins arriver à faire les 3 ans c’est déjà ça 😉

    1. Yes. Tant que c’est du plaisir 🙂

  3. […] Mon blog chéri a eu 3 ans il y a quelques jours (happy birthday blogounet!!), et je tombe ce matin sur ce billet de Maman dans le vent […]

  4. Coucou!!
    Que je plussoie à ton billet!!
    Mon blog à tout juste 3 ans (d’ailleurs je n’ai rien organisé de spécial contrairement aux autres années…) et je trouve tout vrai dans ton post!!!
    tu décris le cheminement naturel..;entre la fatigue le boulot les enfants qui grandissent….je me dis tjs je verrai demain…puis demain…je le tiens vaille que vaille…il suis sa vie disons!!!
    Bonne journée!!

    1. Bon anniversaire à ton blog! 3 ans c’est comme l’âge de raison. On n’est plus dans le trip de la découverte. Et puis je decouvre que le blogging est une activité qui va bien au delà de l’écriture si on veut avoir une progression : multiplier les partenariats? Augmenter sa communauté? Bref un taf conséquent. Si tu veux on peut fêter notre anniversaire de blog ensemble. Ça nous fera peut être moins de boulot; -)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :