Ce n’est pas moi qui écrit.

Vous n’avez pas idée du nombre de tasses de tisane que je m’enfile le soir pour trouver l’inspiration. Après ma journée de maman, à part parler de couette, je n’ai aucun sujet de discussion. Heureusement, j’ai une famille et des amis qui m’adorent et qui attendent gentiment mon comeback d’ambianceuse de soirée.

Pourtant, c’est bien à partir de 21h que je peux me consacrer à l’écriture de petits posts qui se doivent d’être bien mitonnés.

Pour que ça mijote, on n’oublie pas de poser à côté de la tasse une petite douceur car on le sait, le sucre est euphorisant.

Mais ce soir, on change de méthode. On va se la jouer comme Mibou.

Je vais vous raconter comment grâce à Mibou, j’en suis arrivée à confier l’écriture d’une partie de ce post à un « nègre ». Un nègre pas comme les autres.

Tout commence il y a deux mois si je m’en rappelle bien. Mon téléphone vibre. Signe que j’ai reçu un message. Il est 18h passé et c’est la dernière ligne droite au taf. Objectif, finir avant 20h.

Mais en jetant un coup d’œil rapide sur mon téléphone, je vois que c’est un sms de Papa Chéri. Très probablement un rappel à l’ordre pour arriver à une heure décente.

Mais que néni.

Voilà ce que je reçois.

sms-mibou copie

Tellement absorbée par mon taf, je ne comprends pas trop la blague. Parce qu’à 18h et des bananes, l’humour je l’ai avalé et digéré avec mon kebab du midi.

Dans ma tête, je fustige : « Putain, il n’a rien d’autre à faire ! Il croit que ça va me faire rentrer plus tôt ? Ça tombe vraiment mal ».

En fait ce qui me rend folle, c’est l’impression de converser par sms avec une machine qui génère des messages automatiques pour se foutre de ma tronche.

Ni une ni deux, je décroche mon phone et demande à Papa Chéri à quoi il s’amuse.

Tout zen, ce dernier m’explique que c’est Mibou qui s’amuse.

Ah ouais ! Ah ouais ! A distance, avec le numérique, la blague n’est pas arrivée jusqu’à moi.

La blague digérée, je demande à Papa Chéri comment Mibou s’y prend. Et ça me donne une idée. Et si mon smartphone écrivait certains de mes posts ?

Ben oui ! SMART, ça veut dire INTELLIGENT. Vu ce qu’il me coûte, il peut bien me rendre ce service.

Je vous propose donc la première prose surréaliste de mon Smartphone qui, je l’espère, ne sera pas la dernière.

 

Maman : tu vas à la crèche. C’est un peu de temps.

Je suis en train de regarder la success story du club dorothee.
 Oui j’ai vu que le vent est en poupe. Et je ne sais pas si tu veux que Mibou aille bien pour toi et moi.


Toujours est il possible de faire un constat un peu douce amer. Tout le monde lève le pied.

Le paysage a viré à la couleur de l’ennui, un sombre gris clair et net de frais de port offerts à partir de 18 mois.

Cette fois nous avons passé 40 minutes à voyager aux côtés de Zazazouille. Le spectacle est prolongé pour les vacances d’hiver. 
Pour plus d’info : vacances à proximité de la semaine prochaine.

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve que ça hume bon le cadavre exquis digital.

Bravo Smarty ! On recommencera.

 

 

 

Publicités

un commentaire

  1. J’adore ! Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :