Tu élèveras bien ton enfant !

On est en 2015 et je me demande ce qu’on doit dire :
Eduquer son enfant ?
Elever son enfant ?
Accompagner le développement de son enfant ?
Faire grandir son enfant ?
Ben, je dirais, apprendre à son enfant à être heureux. C’est un peu ma quête. Mais où se trouve la recette ?

love_concept_3_free_photo-690x457

Sous le pas d’un cheval ou dans le chant des oiseaux. Je suis déjà en train de conclure mon blabla que je n’ai pas encore commencé.
Bon, si on fait court, la question de départ, c’est comment on fait avec nos enfants ?
Moi, je ne suis pas une Américaine donc ne vous attendez pas à lire dans la suite de l’article le régime en 10 chapitres pour résoudre la complexité de l’humanité. Par contre en lisant deux ouvrages sur l’autorité, j’ai retenu quelques aspects qui pourraient bien vous inspirer.
Pourquoi être inspiré(e) ?
Parce que si on n’a pas de recette, il va falloir improviser, créer sa manière de faire avec son propre enfant. Sauf qu’on n’a pas particulièrement envie d’en faire un cobaye car toute éducation laisse des traces (bonnes ou mauvaises).
Pour comprendre la suite (de mon article), il faut lâcher toute idée de domination entre nous et nos enfants : «  On a toujours besoin d’un plus petit que soi ! » C’est ce que ma mère m’a toujours appris.

frustration6-640x640
C’est parti pour un speech sur l’AUTORITE.
Pour cela, commençons par l’ouvrage de Marie Gilbert, « J’ai de l’autorité ! Adoptez une attitude responsable », aux éditions Eyrolles.

j-aide-mon-enfant-a-grandir-dans-l-autorite
Cet ouvrage se présente comme un « guide de première utilité pour tous les parents ». Si c’est un guide, c’est bien parce qu’on est un peu paumés. En gros, la société nous dit : « le modèle d’avant tu n’en veux pas ? Eh bien tu n’as qu’à inventer le tien avec ta bite et ton couteau ! » Eh bien oui, on sait ce qu’on ne veut pas mais c’est parfois plus difficile de dire ce que l’on veut.
Il y a une première chose que nous dit l’auteur, c’est que « l’autorité apprend et fait respecter les règles qui permettent à l’enfant de vivre le plus heureux possible parmi ses semblables. » Eh bien moi, j’aime bien cette idée de placer notre mission de parents pas pour nous même comme si notre enfant était juste le fruit de nos actions, mais comme une volonté de faire de notre enfant un futur adulte responsable, en relation avec les autres. Parce que grandir c’est accepter de faire société. Et bam !!!
Ensuite, et cela répond à ma question du bonheur, l’auteur nous dit avec beaucoup de simplicité (comme si c’était facile), que « amour et autorité ne font qu’un » car le but ultime du parent est de « faire découvrir à son enfant, avec les règles du vivre ensemble, les règles du bonheur. » Vu comme ça, on remet un peu les pendules à l’heure car ce que promettent des relations tendues avec nos enfants, c’est un horrible quotidien en famille, au taf, dans sa vie. Et surtout « éduquer » son enfant ne peut se limiter à lui apprendre à respecter des règles que l’on imagine souvent que pour lui afin qu’il file droit comme nous parents, on aimerait qu’il file.
Eh bien non ! L’enfant n’est pas un esclavage et encore moins un objet. Pour que l’enfant ait envie de partager nos directions, il faut qu’elles soient aussi légitimes pour lui.
Ce livre nous permet, comme une sorte de coaching, de faire le point sur certaines confusions comme par exemple les subtilités existant entre l’autoritarisme, le laxisme et l’autorité dite constructive. Chaque chapitre finit par une astuce pour passer au « comment ». Ainsi, le sujet de l’éducation passe en toute légèreté.
Dans un genre un peu plus intello, j’ai lu l’ouvrage de Bruno Hourst, « J’aide mon enfant à grandir dans l’autorité », toujours aux éditions Eyrolles.

J’aide mon enfant à grandir dans l’autorité

J’avais envie de mettre dans l’article quelques morceaux choisis mais je vois que ça commence à faire long pour une lecture entre deux stations de métro. Donc si je fais vite, Bruno Hourst nous met aussi en évidence les ingrédients de la recette : autorité, règles, négociation et sanction. C’est un peu raccourci mais l’auteur me pardonnera.
Le négociable et le non-négociable vont bien avec ce que je disais auparavant. Exit le rapport où le parent impose et l’enfant exécute. Cela veut dire qu’ensemble, on définit un cadre de fonctionnement dont certains aspects peuvent être négociés et pas d’autres. Et si ce cadre est transgressé, alors il y a sanction et non punition.
J’ai adoré le chapitre sur la sanction car une amie coach parental m’en avait beaucoup parlé. Mais je ne voyais pas très bien la frontière entre la sanction et la punition. Savoir lâcher sans avoir peur d’avoir perdu son autorité et sans craindre de se faire balader par son enfant par la suite, ce n’est pas simple.
Cet ouvrage est aussi très simple à lire et comme le précédent, il est plein d’astuces pour guider les parents. Contrairement au livre de Marie Gilbert, il nécessite une lecture linéaire. C’est moins facile de picorer.
Vous l’aurez compris, si vous êtes à la recherche d’idées pour vous aider à faire grandir votre enfant, en lui donnant une partie du trousseau de clés et sans pour autant vous taper une tonne de théorie, c’est par ici :
> « J’ai de l’autorité ! Adoptez une attitude responsable » par Marie Gilbert, éditions Eyrolles, 12,9€
> « J’aide mon enfant à grandir dans l’autorité » par Bruno Hourst, éditions Eyrolles, 10€
J’ai oublié de vous dire que les deux tiennent bien dans le sac à main. Pour vous aider à choisir, voici les liens vers les sommaires respectifs :
http://izibook.eyrolles.com/store/show/9782212561661
http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/j-aide-mon-enfant-a-grandir-dans-l-autorite-9782212562224

Je remercie les éditions Eyrolles qui m’ont permis de découvrir ces deux ouvrages.
Petit bonus :
En cherchant sur le net, j’ai trouvé un extrait en pdf de l’ouvrage de Marie Gilbert : http://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212561661/9782212561661.pdf
Et idem pour celui de Bruno Hourst : http://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212562224/9782212562224.pdf

Vous n’avez plus d’excuses pour laisser votre môme vous mettre la honte à la boulangerie.

Hihihi 😉

Publicités

2 Commentaires

  1. Ton article m’a beaucoup plu ! Merci d’avoir conseillé cet ouvrage, car ce n’est parfois pas évident d’apprendre à ses enfants à devenir responsables.

  2. Coucou,
    J’ai très envie de lire le bouquin « J’ai de l’autorité ! Adoptez une attitude responsable ». Ce livre a l’air très utile d’après ton article. Je tâcherai de me le procurer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :