Voyager seule avec bébé ce n’est pas de tout repos

Le voyage, qu’il soit en train, en avion ou en voiture, est un moment qui stresse beaucoup de parents car il faut penser à pleins de choses. Et en plus, il faut être à l’heure. Mais tout parent sait que cette notion de chrono reste étrangère aux enfants. Et j’oubliais aussi que quand on voyage seule avec un enfant, on a que deux bras ;-). Quand bien même, tu as réussi à prendre une marge suffisante, le stress est toujours présent. En témoigne cette petite mésaventure dans le TGV de 6h29.
Gare de Lyon, 6h21.
Il est tôt.
J’ai quitté la maison à 5h30 et je sais que Mibou a squatté ma place dans le lit.
 Ambiance grise dans le TGV, quand j’entends le cri d’un nouveau-né.
« Merde me dis-je dans ma tête. Je ne vais pas finir ma nuit. »

1434985866-kurtz-4
Ça craint !
Il n’y a pas si longtemps c’était moi la maman d’un petit bout de vie. Maintenant c’est derrière moi et je reprends mes vieux réflexes de célibataire égoïste. Mais vite, je lève la tête et reprends mes esprits. Il a le droit de prendre le train comme tout le monde ce bébé même si son gazouilli est un peu sonore pour une heure si matinale.
Oui ambiance grise. Dans le wagon,  il y a 80% de bonhommes habillés en gris qui ont sans doute toujours laissé bobonne gérer les mômes.
Deuxième petit cri. Un chuuut vole.
« Ce n’est pas moi je vous l’assure ! »
La tension est palpable. Je crois entendre les murmures de tous ces voyageurs qui marmonnent :
« Merde je ne vais pas dormir
. Fait chier ils auraient pu prendre un autre train plus tard. Ils ont rien à faire de la journée eux… »
Vous les entendez bien ces murmures. Ce sont les mêmes que l’on a à l’égard des vieux au supermarché.
« Toutoutoutou. TGV en partance pour Lyon. Départ à 6h29.  »
Troisième cri mais là c’est la maman du petit bout qui s’est plantée de train. 
Cette fois je saisie l’angoisse qui doit l’envahir. 
Elle plie ses affaires comme elle peut avec bébé sous le bras.
 Je n’ai pas besoin de vous décrire la scène. Vous connaissez l’ampleur du barda qu’on se trimballe quand on voyage avec un bébé de quelques mois. 
La rame est comme figée pendant que cette jeune maman se débat seule.
Je me lève. Je suis maman moi aussi.
Solidarité !
Je sais ce qui peut se passer dans sa tête :
La galère du porte-bébé,
Ne pas perdre la tétine.
Ne pas oublier son mobile.
Et puis penser au train qu’on va sans doute rater.
La merde intersidérale, quoi !
Je prends sa valise. Un mec récupère le petit suisse et la tétine. 
On la pose sur le quai. Je lui mets le porte bébé.  Elle me dit merci. Le mec court avec elle jusqu’à sa voiture. 
Je retourne m’asseoir. L’ambiance du wagon est toujours aussi grise.  Un calme règne comme si tout le monde était soulagé par le départ précipité de ce petit bébé. Comme s’il ne s’était rien passé. 
Le mec retourne à sa place et me fait signe de la tête que tout est ok pour la jeune maman.  Je suis rassurée pour elle et son bébé.
La journée commence bien : Un sauvetage d’une maman en galère. Il me reste encore 1h30. Je vais pioncer.
Ps : je suis contente d’avoir pu aider cette femme mais l’indifférence me fait toujours un peu froid dans le dos. Était-ce dû à l’heure matinale?  On va dire ça.
Fin de l’histoire.

1434985866-kurtz-6
Si j’avais l’occasion de croiser de nouveau cette jeune maman, quelles sont les astuces que je pourrais lui donner pour que ce voyage soit un peu plus « stressless » :
> Passer un peu de temps sur les blogs de parents et bien sûr le mien 😉
> Sans rire, 1ère astuce : On ne voyage seule que si on n’en a pas le choix. C’est bien de jouer les femmes libérées mais je vous assure, on est loin d’être des Shivas
> 2ème astuce : C’est vrai que le porte-bébé c’est pas mal mais la ceinture de portage ça peut être mieux car elle est toujours en place sur soi. S’il faut déguerpir en deux secondes il n’y a pas la galère de devoir harnacher le bébé. Le point faible c’est qu’on est habillé en porte bébé tout le voyage.
> 3ème astuce : Quand on a un petit budget ou qu’on ne voyage pas souvent, on peut s’offrir un petit luxe : voyager en première classe pour avoir un peu plus de place tout en n’oubliant pas de demander une place en bas car c’est plus facile pour circuler.
> 4ème astuce : S’offrir un voyage royal, on opte pour le service bagages de la SNCF, comme ça pas besoin de prendre en charge sa grosse valise. http://www.voyages-sncf.com/services-train/livraison-bagages
> 5ème astuce : N’oubliez pas qu’un large sourire fait naître chez son voisin son âme de sauveur. Donc un petit coup de main à ne pas négliger.

Si vous voyagez en avion, j’ai d’autres petits tuyaux pour vous.

Publicités

4 Commentaires

  1. Draw Me A Baby · · Réponse

    Oh làlà la galère… déjà Paris en poussette c’est la mort… en fait même sans poussette, j’ai déjà raté un train de 8h de voyage parce que partant a 6h et que j’avais omis le manque de métro à cette heure là… OUPS

    1. Avec bébé ou un enfant il faut revoir nos timing. Welcome !

  2. Elle a eu de la chance de tomber sur vous deux cette jeune femme 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :